Effet de diffusion

Cet effet concerne les très petites particules (< 1 µm) et résulte du mouvement brownien. Celui-ci provoque une agitation irrégulière des particules qui ne suivent donc pas le flux d’air et se déposent ainsi sur les fibres.

La probabilité pour que les particules entrent en contact avec les fibres augmente quand la vitesse, le diamètre des particules et le diamètre des fibres diminuent.

 

Effet électrostatique

Les particules comportent en général une charge électrique naturelle et sont de ce fait, attirées par les fibres chargées électrostatiquement. L'effet est plus prononcé pour les plus petites particules et des charges électrostatiques plus élevées. Toutefois, durant l’utilisation des filtres, les charges électrostatiques se réduisent et l'effet diminue ainsi de manière conséquente.

 

Effet de tamisage

Les particules d'un diamètre supérieur à la distance libre entre deux fibres ne peuvent passer et ainsi traverser le média filtrant. Cet effet s’applique principalement aux grosses particules.

 

Effet d’interception

Cet effet se produit si la particule dans sa trajectoire passe devant une fibre du média à une distance inférieure au diamètre de la particule; de ce fait, elle se fixera à la fibre. L’effet croît lorsque le diamètre des particules augmente, le diamètre des fibres diminue et la distance entre les fibres est plus petite.

 

Effet d’inertie

Cet effet s’applique aux particules lourdes. Comme la force d’inertie de la particule est élevée, elle ne suivra pas la ligne du flux d’air autour de la fibre. La particule suit sa direction originale et se fixera sur la fibre à son point d’impact. L’effet croît lorsque la vitesse et le diamètre de la particule augmentent ou quand le diamètre de la fibre diminue.